AMGS69

Des médecins pour le sport…


Poster un commentaire

News…

 

Mylan

Aide institutionnelle 2017

mylan_wizvi

Publicités


Poster un commentaire

Cardiomyopathie de l’athlète : qu’apporte la génétique ? | JIM.fr

L’inversion des ondes T est un signe électrocardiographique fréquent chez les patients atteints d’une cardiomyopathie. Sa faible spécificité est bien connue. Ainsi, ce signe est rencontré chez 25 % des athlètes afro-américains et afro-caribéens, mais aussi 5 % des athlètes blancs. Sa signification clinique, dans un tel contexte, est loin d’être claire, alors que la hantise est ici de passer à côté d’une authentique cardiomyopathie indétectable à partir d’un bilan cardiaque correct. Le suivi à long terme est en général la seule échappatoire au demeurant peu satisfaisante.

Alain Pasquinelli

Source : JIM.fr – Cardiomyopathie de l’athlète : qu’apporte la génétique ?


Poster un commentaire

Marathoniens en arrêt cardiaque : une prise en charge ultrarapide… à la japonaise | Medscape

Alors que l’engouement pour les courses sur routes ne se dément pas au Japon, une équipe de cardiologues et urgentistes a mis en place une organisation innovante qui a permis de sauver 26 des 28 coureurs qui ont présenté un arrêt cardiaque en cours de course et devant un témoin. Et les chiffres sont étonnants : en moyenne la réanimation cardio-vasculaire a débuté 50 secondes (de 30 secondes à une minute) après l’événement et le premier choc électrique externe a été réalisé avec un délai de 2 minutes 10 secondes.

Source : Marathoniens en arrêt cardiaque : une prise en charge ultrarapide… à la japonaise


Poster un commentaire

L’accès du plus grand nombre à la pratique d’activités physiques et sportives | Travaux Publiés | Travaux du CESE

Augmenter de 3 millions (+ 10 %) le nombre de personnes pratiquant une activité physique et sportive (APS) d’ici à 2024, pour tous les publics sur tous les territoires, en particulier ceux en situation de carence, telle est l’ambition de la saisine gouvernementale déclenchant cet avis. Les décalages entre besoins et offres, qui nuisent au développement des pratiques d’APS, concernent notamment l’insuffisance mais aussi l’inadaptation des équipements sportifs, ainsi que le manque d’offre d’accompagnement et de pratiques adaptées accessibles au plus grand nombre. Les enjeux de l’accès du plus grand nombre aux pratiques d’APS sont importants : retisser des liens sociaux, lutter contre les inégalités d’accès, s’engager, se faire plaisir, se construire et inciter à se maintenir en bonne santé tout au long de sa vie

Source : L’accès du plus grand nombre à la pratique d’activités physiques et sportives | Travaux Publiés | Travaux du CESE


Poster un commentaire

La commotion cérébrale dans le sport | Revue Médicale Suisse

La commotion dans le sport est une pathologie fréquente, complexe et dont les mécanismes physiopathologiques ne sont pas encore entièrement élucidés. Un consensus international vient récemment d’être publié avec une mise à jour des connaissances scientifiques, fournissant des conseils pour le médecin de terrain. L’évaluation et la prise en charge de la commotion se résument par les 11 R : Reconnaître, Retirer, Réévaluer, Repos, Réhabilitation, Référer, Récupérer, Retour au sport, Reconsidérer, séquelles et symptômes Résiduels, prévention du Risque. Il n’existe à ce jour aucun test pouvant prédire l’évolution de la commotion, mais certains facteurs sont reconnus comme responsables d’une récupération lente. Le retour à l’école et au sport est une décision médicale, après avoir suivi un protocole de réhabilitation progressive.

Source : La commotion cérébrale dans le sport – Revue Médicale Suisse


Poster un commentaire

Interprétation de l’électrocardiogramme de l’athlète. Recommandations 2017 pour le non-cardiologue | Revue Médicale Suisse

L’électrocardiogramme (ECG) de repos est recommandé pour le dépistage de la mort subite d’origine cardiaque du jeune athlète. Cependant, l’interprétation de l’ECG de l’athlète nécessite une formation adéquate car il est parfois difficile de distinguer les modifications physiologiques provoquées par l’entraînement intensif des anomalies témoignant de pathologies sous-jacentes. En 2017, un consensus d’experts internationaux a établi des nouvelles recommandations claires et précises de l’interprétation de l’ECG de l’athlète. Cet article a pour but de guider le non-cardiologue selon ces nouvelles données, lui permettant ainsi d’effectuer un meilleur triage des anomalies nécessitant des examens complémentaires.

Source : Interprétation de l’électrocardiogramme de l’athlète Recommandations 2017 pour le non-cardiologue – Revue Médicale Suisse


Poster un commentaire

La prescription d’activité physique adaptée par les médecins | CNOM

Le décret du 30 décembre 2016 relatif aux conditions de dispensation
de l’activité physique adaptée prescrite par le médecin traitant à des patients
atteints d’une affection de longue durée, est entré en vigueur le 1er mars 2017.

Les détails de cette nouvelle disposition…

Source: Le bulletin de l’Ordre national des médecins n°55 | mai-juin 2018 page 28-9


Poster un commentaire

Tendinite du moyen fessier : intérêt des exercices physiques et de l’éducation | mediscoop.net

Pour traiter une tendinite du moyen fessier, l’activité physique encadrée par un professionnel semble être l’intervention la plus efficace. L’infiltration par corticoïdes peut être proposée également, en revanche, le repos semble la stratégie la moins efficace. Des chercheurs australiens viennent de publier, dans le British Medical Journal, les résultats d’un essai clinique prospectif, randomisé et contrôlé.

Source: mediscoop.net